Droit de grève

Publié le par sud pion

Les Assistants d’Education et le droit de grève

 

Les Assistants d’Education disposent du droit de grève, comme tous les personnels (titulaires ou non) de la fonction publique.

 

La grève doit être précédée d’un préavis (déposé 5 jours avant le déclenchement), précisant la durée et les motifs. Pour les grèves ponctuelles, le préavis s’étend généralement de 8h00 à 20h00. SUD Education, dans le but de faciliter les luttes locales, dépose régulièrement des préavis qui couvrent toute la semaine (du lundi au samedi inclus).

 

La grève implique une retenue sur salaire : la règle du 1/30ème est appliquée par l’administration. Le prélèvement correspond donc à l’équivalent d’une journée de travail, soit environ 20 euros pour un mi-temps.

 

La hiérarchie a souvent le réflexe de faire pression sur les AE, afin d’éviter la fermeture du (des) internat(s), la réorganisation du service et la prise en charge des élèves. En effet, dans le secondaire, ce sont le(s) proviseur(s) qui sont responsables de l’accueil des élèves en cas de perturbation du service pour cause de grève. Les AE se voient donc souvent confrontés à des arguments moralisateurs, cherchant à les faire culpabiliser, au chantage pour le renouvellement de leur contrat, voire au mensonge (les AE n’auraient pas le droit de grève…).

Il est nécessaire d’être vigilant et de dénoncer (syndicalement, notamment) ce type de pratiques illégales, tout comme le remplacement des collègues grévistes. Le service minimum n’étant pas encore d’actualité dans le secondaire…

 

Application de la grève à l’internat :

Légalement, une grève ponctuelle s'étend sur la durée du service, le jour prévu, de 8h00 à 20h00. Afin d'éviter toutes tracasseries, l’équipe de direction, tenue d'assurer le service en l'absence des agents grévistes, fait souvent le choix de fermer l'internat (les surveillants ne peuvent donc pas être considérés comme grévistes dans ce cas). Ainsi, dans la pratique, la grève débute la veille (19h00 – 20h00), au départ des élèves de l'internat, jusqu'au lendemain (19h00 – 20h00).

 

Quelques conseils :

Pour éviter tout malentendu, il est conseillé d’afficher le préavis à la vie scolaire ou sur le panneau syndical. Il est également bienvenu de prévenir l’administration, même si ce n’est pas une obligation. Tout dépend en général du climat local.

 

La grève étant un moyen visant une fin (établir un rapport de force dans le but d’imposer des revendications), il est important de participer aux actions et assemblées générales, décidées collectivement.




Télécharger le bulletin spécial « droit de grève » de SUD Education :

http://www.sudeducation.org/IMG/pdf/document_federal_droit_de_greve_Versailles_.pdf

 

Télécharger les préavis de la Fédération SUD Education (rubriques Fédération / Préavis) :

http://www.sudeducation.org/rubrique70.html

Commenter cet article